L’AFRIQUE EN QUÊTE DE DEVELOPPEMENT URBAIN ENTRE BRASILIA ET LA SILICONE VALLEY

HATCHEU Emil Tchawe 

Pourquoi l’analyse géopolitique urbaine est la meilleure approche pour comprendre et gérer les problèmes de la ville ? En quels termes se posent la question de la gentrification dans les villes africaines ? En quoi la Konza technologie city au Kenya et la ville nouvelle de Diamniadio au Sénégal sont des villes intelligentes ? Comment la gouvernance urbaine permet à Lagos au Nigeria de vaincre le syndrome de megalopolisation? Qu’est ce qui fait le charme de Kigali au Rwanda ou d’Abudja au Rwanda ? Comment éviter à Diamniadio au Sénégal ou à Oyala en Guinée Equatoriale de devenir une ville fantôme comme l’a été la ville novelle de Kilamba en Angola ? Comment éviter aux nouveaux pays africains producteurs du pétrole comme le Ghana, le Sénégal ou la Cote d’ivoire de subir la malédiction du pétrole ?

Si Brasilia fascine les planificateurs africains par son plan architectural, la Silicon Valley dont l’encadrement de l’Université de Stanford a été le moteur de l’éclosion et du développement des géants d’internet permet aux Etats Unis de de dominer l’économie mondiale. A partir des exemples de Dschang au Cameroun , Oyala en Guinée Equatoriale, et de la Konza city au Kenya, l’ouvrage analyse le partenariat entre la ville et l’Université, propose Singapour comme autre référence Au concepteurs des villes du futur  Kilamba en Angola  interroge la pertinence du programme pétrole contre infrastructures de la coopération chinoise en Afrique . Enfin, l’espace public est analysé comme lieu de rencontre entre la planification et la gouvernance urbaine. 


ISBN : 978-2-343-19068-6 • Mars 2020 • 146 pages